Les véhicules de secours bientôt interdits d’avertisseurs sonores ?

croix rouge2Les services de Secours d’urgence à la personne, comme la Croix Rouge du Val-de-Marne ou la Protection Civile, ont interpelé Catherine Procaccia, concernant l’arrêté entré en vigueur le 20 mai 2018, qui a introduit des nouveaux points de contrôle pour les véhicules de secours associatifs équipés d’avertisseurs sonores et lumineux. Les modifications introduites et leur application stricte par des opérateurs agréés pour le contrôle technique des véhicules légers, amènent les organismes de secours à recevoir des avis défavorables avec pour motif : « défaillance majeure ». Or, sans avertisseur, il est impossible d’obtenir la priorité sur la voie publique lors d’interventions urgentes.

Les beaux projets de Villejuif

brigade canine villejuifCatherine Procaccia fut présente à Villejuif dans le cadre de l’ouverture du nouveau poste de police municipale en présence de Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France et de Franck Le Bohellec, maire de Villejuif. Ils y découvrirent le nouveau centre de vidéo-surveillance à la pointe de la technologie, qui témoigne de l’intention de l’équipe municipale de protéger les habitants de la ville. De plus, ils purent assister à une démonstration musclée, d’une intervention de la nouvelle brigade canine de Villejuif.

Cela fut également l’occasion d’inaugurer un plus grand projet, celui de Cancer Campus installé à Gustave Roussy, le premier centre de lutte contre le cancer en Europe.

Visite du SIAL à Paris-Villepinte

IMG_2503Une visite passionnante pour Catherine PROCACCIA, qui s’est rendue au Salon International de l’Alimentation (SIAL) à Paris-Villepinte, avec une délégation de la Commission des affaires économiques du Sénat, lundi 22 octobre dernier.

Le SIAL, c’est 7 020 entreprises de plus de 109 pays qui présentent leurs produits aux professionnels de la distribution et de la restauration.

Haut lieu des innovations alimentaires de demain, la sénatrice a pu échanger avec de belles entreprises françaises et a découvert des nouveautés de start-up hexagonales comme l’ail noir, le café gourmand (la tasse est un gâteau qui se mange), l’imprimante 3D pour fabriquer des bonbons. Elle a même testé un vélo qui permet de mixer les fruits et de se faire des jus !