L’office Parlementaire des choix scientifiques et technologiques en visite spatiale a Toulouse

opesctMercredi 2 et Jeudi 3 octobre, Catherine Procaccia s’est rendue à Toulouse, capitale spatiale européenne, dans le cadre d’une visite de l’OPECST (Office Parlementaire des Choix Scientifiques et Technologique) pour une présentation des différents projets spatiaux en cours.

Ils ont visité le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) et ont pu découvrir la salle de contrôle des expériences menées sur Mars en collaboration avec la NASA. À ce jour, deux explorations sont en cours sur la planète rouge :  « Curiosity », un rover dont l’objectif est de déterminer si son environnement a dans le passé permis l’apparition de la vie, et « Insight », chargée d’analyser la sismologie et les flux thermiques de l’astre. Cela est d’autant plus impressionnant que des appareils essentiels à ces robots, respectivement un laser d’analyse et un sismomètre ont étés fabriqués dans le Val-de-Marne !

La délégation a aussi été accueillie par « Airbus Defence and Space »,  constructeur international de satellites qu’ils soient destinés aux communications  téléphoniques mobiles, à la radiodiffusion de la   télévision  ou à  internet ou aux constellations telles Oneweb.  Les parlementaires ont eu  la chance de pouvoir visiter l’ensemble des salles d’assemblages des satellites, pourtant classées secret défense, mais pas de prendre des photos.

Leur déplacement se termina par une rencontre au  « Booster Nova », un consortium de start-ups spécialisées dans le spatial. Quelques innovations  rendues possibles grâce aux applications satellitaires leur ont été présentées:    la prévision de la maturation des raisins pour prévoir les vendanges, la cartographie des particules fines dans l’atmosphère ou encore la surveillance les containers de marchandises en mer.

Visite des services aux étrangers de la Préfecture de Créteil

thumbnail_image1À l’invitation du Préfet du Val-de-Marne, Catherine Procaccia et d’autres parlementaires du département se sont rendus Lundi 7 octobre en Préfecture pour visiter les services aux étrangers. Ils ont pu, à cette occasion, assister à une présentation du parcours qui leur est dédié, de l’accueil à la remise potentielle du titre de séjour.

Lors de la visite des services d’accueil, où chaque étape de la procédure a pu être détaillée par le directeur du service, Catherine Procaccia a souhaité interroger les services sur les types de demandes que pouvaient rencontrer les agents, les délais d’attentes dans les files, et la durée de traitement des demandes.

Projet de loi économie circulaire – Le Sénat modifie la consigne

consigne plastiqueLe 27 septembre dernier, le Sénat a adopté après l’avoir largement amendé le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire. Si ce texte paraissait nécessaire, notamment après le vote du « pack économie circulaire » par l’Union Européenne en 2018, l’efficacité de certaines mesures restaient à être vérifiée.

Catherine Procaccia, et le groupe Les Républicains ont été surpris d’analyser, d’emblée, qu’une des mesures phares du texte, le système de consigne, ne concernait que le recyclage et ne visait pas du tout la réutilisation alors que les français sont favorables à la consigne et que le Gouvernement avait communiqué largement sur ce système.

Les délégués du collège Janusz Korczak au Sénat

IMG_2074Catherine Procaccia a accueilli au Sénat, Lundi 30 septembre 2019, les délégués de classes du collège Janusz Korczak de Limeil-Brevannes autour de leur principal-adjoint et de leur conseiller principal d’éducation.

Bien que la Sénatrice n’ait pas pu rester toute la visite, devant assister à la cérémonie en hommage au Président Jacques Chirac, les délégués semblaient ravis de pouvoir rencontrer une Sénatrice de leur département. Ils ont par la suite pu visiter le Palais du Luxembourg, et notamment l’hémicycle où le Sénat vient d’installer les écrans pour le vote électronique.
Les élèves, de 5ème et 4ème, ont pu poser toutes leurs questions à la guide en charge de la visite et à Kévin REVA, le collaborateur de la Sénatrice avec qui ils ont pu échanger en fin de parcours sur l’importance du rôle des délégués de classe au collège et au lycée.