Le Gouvernement refuse d’aider Nogent à dépolluer le site Marie Curie

2020-0432-003-CLCatherine Procaccia interrogeait le Gouvernement, jeudi 5 novembre, sur la dépollution du site de l’ancienne usine de radium, aujourd’hui en friche à Nogent-sur-Marne.

La ville est confrontée depuis longtemps à un problème de pollution radioactive qui résulte d’une ancienne usine d’extraction de radium utilisée par Marie Curie. Seul le site de l’ancienne école a été en partie dépollué en 2010-2011, l’autre partie de la parcelle est, quant à elle, en attente de dépollution et demeure pour cette raison à l’état de friche.

Pas de prison à Limeil-Brévannes

121359294_10220835764257781_3709995514782592911_nSamedi 10 octobre, Catherine Procaccia s’est rendue à Limeil-Brévannes pour y célébrer, avec de nombreux élus, l’abandon par l’État de son projet de construction d’une prison pour des détenus en fin de peine.
Ce projet, initié par l’ancienne Garde des Sceaux, prévoyait la construction d’une SAS, structure d’accompagnement vers la sortie, dans le quartier des Temps Durables. Pour rappel, c’est sur ce même emplacement qu’est prévue une gare du téléphérique qui va relier Villeneuve-Saint-Georges – Limeil – Valenton – Creteil.

Les Républicains renforcent leur majorité au Sénat !

120314511_3347974325256995_8686792599096327966_oDimanche dernier, le Sénat se renouvelait par moitié conformément à la Constitution. Ce sont donc pour 172 sièges de sénateurs que les grands électeurs de 63 départements différents ont eu à voter. Voici quelques statistiques de la composition du Sénat après ce renouvellement :
  • 67% d’hommes, 33% de femmes.
  • 94 sortants réélus, 78 nouveaux sénateurs.
  • Un 8ème groupe politique vient s’ajouter aux 7 présents dans l’ancien mandat, le groupe « écologiste, solidarité et territoires ».
  • Le benjamin du Sénat a 26 ans (PS), et la benjamine 33 ans (LR).

Le Grand Paris Express se poursuit à Villiers

7F2A9553Catherine Procaccia s’est rendue, mercredi 23 septembre, sur le chantier de la future gare  Bry – Villiers – Champigny qui permettra l’interconnexion entre la ligne 15 du Grand Paris Express, le RER E et la ligne P. Elle a d’abord assisté à la signature du permis de construire par Jacques-Alain Bénisti, Maire de Villiers-sur-Marne  et Laurent Jeanne, Maire de Champigny en présence de Charles Aslangul, Maire de Bry-sur-Marne. Ces deux derniers, devenus récemment maires, ont fait part de tous leurs espoirs quant à cette gare et à la qualité de vie qu’elle devrait apporter aux habitants :  désenclavement, allégement des temps de transports et nouveaux emplois sur ce pôle appelé Marne-Europe. La ligne et la gare devraient ouvrir en 2025.