Collecte solidaire de fin d’année au Sénat

IMG_7003À l’initiative du collaborateur de Catherine Procaccia, une collecte solidaire a été mise en place au Sénat ces 15 derniers jours au profit des Restos du Coeur. Cette opération a pris fin vendredi dernier, et s’avère être un franc succès.

Grâce à une mobilisation générale, 7.855 euros ont pu être récoltés au en faveur des personnes dans le besoin. Sénateurs, collaborateurs et fonctionnaires ont indistinctement donné pour soutenir l’action de cette association qui lutte au quotidien contre la précarité. Cette opération permettra, à n’en pas douter, de ponctuer une année 2020 dont nous savons qu’elle aura été d’une particulière brutalité pour nombre de concitoyens. À raison d’un euro par repas, ce sont près de 8.000 menus que cette collecte permettra aux Restos de distribuer, soit 3 semaines de distributions dans les 7 centres de la capitale. Chaque euro comptera.

En parallèle, un partenariat monté avec Ferrero et sa marque Kinder a permis d’offrir gratuitement 1.000 calendriers en chocolat aux enfants des Restos. La générosité de ce leader du chocolat a rendu le sourire à des enfants, qui pour beaucoup découvraient l’existence même de ces calendriers de fin d’année.

Renforcement du droit à l’expérimentation des collectivités

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Jeudi 29 octobre dernier à 8h54, c’est grâce à l’activation d’une borne d’appel urgence installée près de la basilique Notre-Dame de Nice que, en moins de 5 minutes la police municipale a pu intervenir et neutraliser le terroriste qui venait d’assassiner 3 personnes. Cette initiative de Christian Estrosi n’est pas idéologique, c’est une mesure de bon sens. L’État étant incapable d’assurer pleinement la sécurité de nos concitoyens, les maires doivent se débrouiller seuls face à un sentiment d’insécurité grandissant de leurs administrés. La question de la pertinence et de l’efficacité d’expérimentations dans ce domaine n’est donc plus à prouver.

Associons les collectivités pour éviter les réquisitions de dernière minute

Migrants_Paris_Saint-OuenLes années se suivent et se ressemblent quand il s’agit pour l’État de réquisitionner des locaux municipaux de plusieurs villes du Val-de-Marne afin d’y accueillir des sans-abris et notamment des migrants. En effet, alors que l’État a procédé ces dernières semaines à des démantèlements de camps de demandeurs d’asile à Saint-Denis ou à Paris, au lieu de trouver des solutions pérennes, il contraint encore une fois des communes du Val-de-Marne à mettre à disposition des gymnases et des infrastructures municipales diverses sans aucune concertation avec les élus des municipalités concernées.

L’OPECST se penche sur les phages

30_07_19_smallL’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a demandé à Catherine Procaccia de travailler sur les phages. Les phages sont des virus tueurs de bactéries multirésistantes. Tombés en désuétude dans les années 1960 avec l’apparition des antibiotiques, ils apparaissent comme une des seules alternatives en cas d’antibiorésistance mais ne sont autorisés que dans les cas désespérés.

Le statut de junior entrepreneur passe dans le PLFSS

chef-africain-du-departement-est-satisfait-du-travail-du-personnel-etudiant-asiatique-chemise-mode-parlant-amis-universite-son-rapport-scientifique_197531-3728Catherine Procaccia avait déposé, dans le cadre de l’examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale 2021 (PLFSS), un amendement reprenant sa proposition de loi tendant à dynamiser l’emploi des jeunes à travers la création d’un statut de junior-entrepreneur, déposée en juillet dernier. Cet amendement a été adopté jeudi 12 novembre.

La crise sanitaire que nous traversons, conjuguée à celle économique dont nous ne faisons pour l’instant qu’entrevoir l’ampleur, est d’une particulière gravité à l’égard de nos jeunes de 16 à 25 ans. Stages arrêtés, signatures des contrats repoussées, petits jobs d’été annulés, les conséquences économiques de l’arrêt brutal d’activité pendant le confinement, et les difficultés que rencontrent beaucoup d’acteurs à retrouver un rythme de travail optimal sont autant d’obstacles qui compliquent les recherches professionnelles pour ces jeunes en demande d’expérience.

Bercy lance le recensement des Coffres-forts en banque

Capture d’écran 2020-11-10 à 10.28.17En mai dernier, le Ministère de l’Intérieur publiait en catimini un décret contraignant les banques à transmettre à l’administration les noms des personnes possédant un coffre-fort, entraînant leur inscription dans un registre tenu par le fisc.
Les contours de cette nouvelle règlementation étant assez flous, le Gouvernement et les banques s’étant en outre abstenus de  toute communication auprès des personnes concernées, la Sénatrice a interrogé Bercy pour en savoir plus.

Le Gouvernement refuse d’aider Nogent à dépolluer le site Marie Curie

2020-0432-003-CLCatherine Procaccia interrogeait le Gouvernement, jeudi 5 novembre, sur la dépollution du site de l’ancienne usine de radium, aujourd’hui en friche à Nogent-sur-Marne.

La ville est confrontée depuis longtemps à un problème de pollution radioactive qui résulte d’une ancienne usine d’extraction de radium utilisée par Marie Curie. Seul le site de l’ancienne école a été en partie dépollué en 2010-2011, l’autre partie de la parcelle est, quant à elle, en attente de dépollution et demeure pour cette raison à l’état de friche.

Pourquoi la Sénatrice n’a pas pris part au vote

2019-0774-011-SKJeudi 29 octobre, le Premier Ministre a souhaité prendre la parole devant la représentation nationale (Assemblée Nationale & Sénat) pour détailler la feuille de route du Gouvernement de gestion de la crise COVID, et les modalités pour la période de reconfinement annoncée le soir même. Conformément à l’article 50-1 de la Constitution, cette déclaration et le vote qui s’en suit n’engagent pas la responsabilité du Gouvernement.

Pas de prison à Limeil-Brévannes

121359294_10220835764257781_3709995514782592911_nSamedi 10 octobre, Catherine Procaccia s’est rendue à Limeil-Brévannes pour y célébrer, avec de nombreux élus, l’abandon par l’État de son projet de construction d’une prison pour des détenus en fin de peine.
Ce projet, initié par l’ancienne Garde des Sceaux, prévoyait la construction d’une SAS, structure d’accompagnement vers la sortie, dans le quartier des Temps Durables. Pour rappel, c’est sur ce même emplacement qu’est prévue une gare du téléphérique qui va relier Villeneuve-Saint-Georges – Limeil – Valenton – Creteil.

Visite de Microplast à Perigny-sur-Yerres

thumbnail_IMG_6397Jeudi 1er octobre, Catherine Procaccia s’est rendue au siège de l’entreprise Microplast à Périgny-sur-Yerres, en compagnie d’Arnaud Vedie, Maire de la ville. Créée en 1984, cette société s’est développée pour devenir un groupe de compétences maîtrisant en interne conception, réalisation de moules, moulage, rassemblés en un seul lieu basé dans le Val de Marne. Accueillie par David ANGER, Gérant et Barthélémy GAGNON, Directeur Général, la Sénatrice a pu découvrir l’un de leurs deux sites de production, dans la plus petite ville du département.