L’OPECST travaille sur les NBT

Capture d’écran 2021-03-18 à 09.20.55Jeudi 18 mars, Catherine Procaccia co-présidait, en tant que rapporteur  une table ronde organisée par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) sur les NBT « New Breeding Techniques »ou Nouvelles Bio Technologies » en français. Cette matinée visait à faire le point sur les évolutions scientifiques, réglementaires et sociétales depuis le rapport que la sénatrice avait co-produit avec Jean-Yves Le Déaut en 2017.

Lancement d’un plan de lutte contre la cybercriminalité

cyber-security-hack-business-financial-man-person-unrecognizable-criminal-thief-pc-electronics-screen_t20_zLxj8nCes derniers mois, à l’instar de nombreuses entreprises, plusieurs collectivités ont été les victimes d’attaques de pirates informatiques, dont trois dans le Val-de-Marne (Vincennes, Alfortville et Marolles-en-Brie). Un phénomène en très grand développement ces dernières années (+400% en 2020, dont 11% ont touché des hôpitaux).
Catherine Procaccia avait interpellé dès janvier le Gouvernement sur l’importance d’agir activement contre ce fléau des temps modernes.  Le Président de la République a annoncé un plan d’un milliard d’euros, pour lutter contre les cyberattaques des systèmes informatiques sensibles.

Renault s’engage à ne pas licencier à Choisy-le-Roi

auto-4720391_1920En juin dernier, Catherine Procaccia alertait le Ministre de l’économie et des finances sur la fermeture prochaine du site Renault à Choisy-le-Roi, dans le cadre d’un grand plan d’économies pour l’entreprise. Bien que la société se soit engagée à ne procéder à aucun licenciement pure, la seule proposition alors faite aux salariés était d’accepter une délocalisation sur le site de Flins-sur-Seine, à plus de 60km. Interpellée sur la situation des plus de 400 personnels travaillant actuellement sur place, la Sénatrice avait souhaité interroger le Gouvernement sur sa position dans ce dossier, rappelant que l’État était actionnaire de référence du groupe avec 15% de part au capital.