La Géothermie dans le Val-de-Marne

316421400_10225551130578992_1137446350194815328_n

Catherine Procaccia s’est rendue, accompagnée de Sabine Patoux Présidente déléguée du Conseil départemental en charge de la transition écologique, sur le site de la SEMHACH à Villejuif, qui alimente les logements collectifs et équipements publics en géothermie de cette ville et des communes de l’Haÿ-les-Roses et de Chevilly-Larue.
Des pompes profondes extraient en sous-sol la chaleur de l’eau à 80° qui date du jurassique, ère à laquelle la mer recouvrait le bassin Parisien puis la réinjectent dans la nappe et les roches dans laquelle elle a été pompée.
Déjà existante dans les années 1980, cette énergie avait été abandonnée en raison des problèmes de corrosion qui sont dorénavant réglés. Le coût croissant de l’énergie fait qu’elle devient de plus en plus attractive pour la communes. Au niveau mondial, l’Ile-de-France est n°1 en la matière, et 40% de la géothermie est produite dans le Val-de-Marne où plusieurs sites fonctionnent.
A noter que le Gouvernement refuse d’intégrer la géothermie dans la fiscalité des énergies renouvelables.

Rénovation du centre Pompidou de Vincennes : ambitions et inquiétudes

centr-egeorges-pompidou-vincennes-768x350Le 6 juillet dernier, lors d’une réunion publique, Charlotte Libert, Maire de Vincennes et conseillère régionale a présenté le schéma de rénovation du centre culturel et sportif Georges Pompidou de Vincennes. Un projet ambitieux : ce nouveau siège a pour objectif d’accueillir davantage de public pour assister aux événements sportifs et culturels organisés par la ville et de moderniser des équipements qui sont obsolètes, et ce pour 2025.
Mais un projet inquiétant pour les riverains très nombreux tout autour puisqu’à la place d’une dalle avec des jardins partagés, s’élèvera un jardin public dont bruyant, et un immeuble de 4 ou 5 étages qui va bouleverser la luminosité et la vue de plusieurs centaines d’appartements.
Sans compter l’installation de panneaux photovoltaïques, avec les risques d’éblouissement inhérents. Beaucoup de questions ont été posées sur les grands arbres, qui risquent de disparaître ou de souffrir, sur la hauteur du bâtiment. La maire a annoncé des réunions avec les riverains pour finaliser le projet.
Dès le lendemain, un collectif de riverains se créait…

Un coup de boost pour les assurés

Le Sénat révolutionne l’assurance emprunteur et donne de l’espoir à tous ceux pour lesquels il était difficile d’emprunter pour des raisons médicales !

Le 26 janvier, la Sénatrice est intervenue sur l’assurance des prêts immobiliers et les conditions de sa résiliation. Depuis plus de 10 ans, la Sénatrice a tenté de faire évoluer les lois Lagarde, Hamon et Bourquin pour que les emprunteurs puissent résilier leur assurance prêts. La proposition de supprimer le questionnaire médical est pour elle « révolutionnaire ». Cela facilitera l’assurabilité de beaucoup de personnes, mais elle a demandé que l’âge limite ne soit pas de 65 ans. Hélas le Gouvernement est opposé à cette avancée car il veut avant tout faire plaisir au député LREM, suppléant d’un ministre, à la veille des échéances électorales.

Loi « évolution du logement, de l’aménagement et du numérique » (ELAN)

Lors de l’examen du projet de loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (Elan) en Commission des Affaires Économiques les 3 et 4 juillet derniers, plus de 1.000 amendements ont été déposés et examinés par les sénateurs pendant près de 2 jours. Sur ce nombre, 438 amendements ont été adopté par la commission et intégrés dans le texte qui sera débattu dans l’hémicycle.