Une première dans l’histoire du groupe France – îles du Pacifique

256583685_10223421235932957_3519694934607373807_nDans le cadre de ses fonctions de présidente du groupe d’amitié France – Îles du Pacifique au Sénat, Catherine Procaccia recevait mercredi 17 novembre le ministre de l’éducation nationale de Papouasie-Nouvelle-Guinée, un pays de près de 9 millions d’habitants. C’est la première fois qu’un ministre de ce vaste pays était reçu au Sénat français.

Pendant près d’une heure et avant de visiter le Palais du Luxembourg, le ministre et son secrétaire d’État ont évoqué avec le groupe d’amitié des sujets touchant à l’environnement et à l’éducation. 80% de la population vivant dans des zones reculées, l’accès à l’électricité et de fait à l’internet est limité et ne permet pas un apprentissage uniforme dans le pays, malgré la volonté exprimé par le ministre que tous les enfants aient le même programme. Il a d’ailleurs été évoquée l’idée d’encourager l’apprentissage du français, dans une zone où presque aucun français ne vit.

Fin des journées de la gastronomie à Rungis

IMG_2945Le Marché International de Rungis hébergeait du 12 au 14 octobre une édition spéciale des « 3 Jours de la Gastronomie », événement annuel organisé par l’Union des Professionnels du Secteur Gastronomie avec Yann Berson. Pour l’occasion, Guillaume Gomez, représentant personnel d’Emmanuel Macron, Yann Berson président de l’UPSG et Stéphane Layani président-directeur général de la SEMMARIS ont officialisé la création de l’Avenue de la Gastronomie, un axe majeur du parcours client au sein du Marché de Rungis.

Attentive aux sujets touchant le MIN de Rungis, à quelques semaines de la remise d’un rapport de la SEMMARIS au Premier Ministre sur la création d’un deuxième MIN dans le triangle de Gonesse, Catherine Procaccia s’est rendu au cocktail de clôture de ces journées à l’invitation de M. Berson pour échanger avec les professionnels du secteur sur l’état de la concertation sur ce projet, et sur leurs attentes quant à l’ouverture de cette structure dont les contours sont toujours aussi flous.

Quel avenir pour la filière équine ?

244343351_10223177024347820_8975889773394403964_nCatherine Procaccia s’est rendue, jeudi 7 octobre, au congrès annuel du conseil indépendant pour la filière des courses hippiques à Chantilly. C’était l’occasion pour la sénatrice de mieux comprendre les enjeux d’une filière très présente dans le Val-de-Marne avec le domaine de Grosbois et l’hippodrome de Paris-Vincennes.
Après la visite d’une écurie et l’entrainement des chevaux de galop, les intervenants du secteur ont abordé devant les parlementaires les grands enjeux de ce secteur, et notamment le financement de toute la branche qui, fait unique en matière sportive en France, se fait uniquement au travers des paris sportifs.

Mission en Corée du Sud

IMG_7739Catherine Procaccia a fait partie de la mission du groupe d’amitié interparlementaire France-Corée du sud autorisée à rendre visite à leurs homologues à Seoul pendant 5 jours et sous réserve de mesures sanitaires assez drastiques. Un grand merci à l’ambassade de France et à son ambassadeur Pierre Lefort, qui a organisé la plupart des rencontres avec les représentants français à la résidence de l’ambassade, afin que nous puissions nous réunir à plus de 4 personnes (règles coréennes).

Outre la présence économique française des entreprises du luxe et de la haute technologie, la situation militaire a été au coeur de nos entretiens, avec un temps fort : la visite de la DMZ (zone militaire entre les 2 Corée gérée par l’ONU) sur le 38eme parallèle, frontière historique entre les 2 blocs.

Le groupe d’amitié a également pu se recueillir sur la tombe des soldats français du bataillon de Corée. Pour en savoir plus sur cette guerre : https://www.youtube.com/watch?v=OIxAJDgLPHU