Rencontre avec le nouvel ambassadeur d’Indonésie en France

entretien indonésieFrançois-Nöel Buffet et Catherine Procaccia, en qualité de Président et Vice-présidente du groupe d’amitié France-Indonésie au Sénat, ont reçu le nouvel ambassadeur d’Indonésie en France monsieur Arrmanatha Christiawan NASIR.

Ensemble, ils ont évoqué les différentes relations politiques et économiques avec ce pays de 260 millions d’habitants, qui deviendra bientôt la cinquième puissance économique mondiale.

Visite du centre d’innovation de Samsung

visite samsungCatherine Procaccia, à l’initiative de sa collègue, Catherine Dumas, à découvert le centre d’innovation de Samsung à Paris, la 6e marque la plus connue au monde et premier vendeur de téléphones portables. La France est un véritable “vivier” pour Samsung, qui investit beaucoup dans les start-up de l’hexagone notamment en digital et en data, industrie qui remplace déjà le pétrole en terme d’activité. 

Réception de staffers du congrès Américains

IMG_0500Le groupe d’amitié France – Etats Unis a reçu, mardi 28 mai 2019, une délégation de « staffers » du Congrès américain. Les staffers sont les conseillers des Sénateurs et des Représentants de la Chambre. Cette délégation était composée de staffers des deux chambres, et des deux partis.

A cette occasion, Catherine Procaccia, Vice-Présidente du groupe d’amitié France-Etats-Unis les a interrogé sur plusieurs sujets, et notamment sur la vision du Congrès américain sur le Brexit et les récentes élections européennes, sur les difficultés pour certains français désirant travailler aux Etats-Unis d’obtenir le Visa H1B, ainsi que sur les impacts sur l’Europe et la France de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.

La Fac part à la conquête de l’espace

UPEC CPCatherine Procaccia était invitée à assister à la présentation du campus spatial de l’UPEC à Créteil, le 18 Mars dernier en présence de Jean-Yves Le Gall, président du CNES et de l’ESA.

Les étudiants de l’université  développent actuellement deux « cubesat », des mini satellites aux multiples usages qui devrait être lancés dans l’espace et dont ils pourront exploiter les informations et suivre la trajectoire.  Ils travaillent aussi sur une maquette grandeur nature du rover Exomars.

Elle a également assisté à une présentation du master « logiciels sûrs »   dont l’objectif est de former des personnes capables d’éviter les erreurs telles celles Boeing, et ainsi éviter de nouvelles catastrophes.