Des collégiens à la découverte du Sénat

stagiaire2Catherine Procaccia accueille cette semaine deux stagiaires de l’Haÿ-les-Roses, Chloé et Clément, tous les deux élèves de 3e au collège Ronsard et qui faisaient partie du conseil municipal jeune de la commune. Cette expérience au Palais du Luxembourg, permettra à ces collégiens de découvrir le Sénat, une des 2 chambres du Parlement Français. Ils se tournent tous les deux vers des professions juridiques et veulent appréhender le système législatif.  Initiative des lois, amendements, contrôle de l’exécutif devrait leur paraître plus clair à l’issue de la semaine. Cette première expérience dans le monde professionnel sera sans doute assez exceptionnelle.

Quelles mesures va annoncer Emmanuel Macron ?

photo gilet jaune3Exercice périlleux pour Catherine Procaccia ce lundi 10 décembre en direct sur Public Sénat dans l’émission « On va plus loin » diffusée à 18h30, afin d’évoquer les mesures potentielles qu’Emmanuel MACRON allait annoncer le soir même !
Elle a souhaité que le Président fasse des annonces qui surprennent et permettent de faire participer les citoyens, comme le référundum ou la dissolution de l’Assemblée nationale.

L’actualité commentée par Catherine Procaccia

photo gilet jaune4Ce matin, mardi 3 décembre à 8h30, Catherine Procaccia était l’invitée de Territoires Sénat sur Public Sénat pour commenter l’actualité.

Interrogée sur le mouvement des Gilets jaunes, elle a affirmé comprendre le désarroi de ces personnes issues de la classe moyenne qui aspirent juste à vivre de leur travail, sans être assistées et qui le 15 du mois n’y arrivent plus. Elle craint que le moratoire de six mois sur la taxe sur les produits pétroliers, annoncé durant l’émission, ne suffise plus à calmer leur colère. Il arrive avec deux semaines de retard. La pression fiscale, depuis l’élection de François Hollande accentuée sous Emmanuel Macron et le pouvoir d’achat, sont des problèmes de fond.

Vers des transports propres en Ile-de-France

réunion ile de franceCatherine Procaccia a participé à une réunion organisée par Valérie Pécresse, Présidente de la région sur la révolution des transports à Paris et sur les transports Ile-de-France. Celle-ci a présenté les trois priorités de la région :  la lutte contre la pollution de l’air, la qualité de vie et l’attractivité de l’emploi. Il y a 1 million de déplacements quotidien entre Paris et sa banlieue.

Plusieurs systèmes ont déjà été encouragés et mis en place par l’Ile-de-France : la réalisation d’abris à vélos ; un plan covoiturage, (pour diminuer la pollution et les encombrements puisque le nombre moyen de personnes par véhicule est de 1,1) et tous les bus diesel vont disparaître. En outre ils seront tous télé-surveillés dès 2019.