Antisémitisme et antisionisme : une nouvelle loi ?

PhotoLCP20190219Le mardi 19 février, Catherine Procaccia était l’invitée de « Face à Face » sur Public Sénat, pour commenter l’actualité :  gilets jaunes, antisémitisme, grand débat.

Interrogée sur la proposition du député Sylvain Maillard, de pénaliser l’antisionisme, elle ne voit pas l’intérêt d’une nouvelle loi et préférerait plutôt des actes que des textes ou des paroles. Que la loi et les sanctions déjà prévues en cas d’antisémitisme soient appliquées : « Il faut que la justice donne des signes de fermeté de telle sorte que des dérives de ce type ne passent pas inaperçues ».De plus, elle considère qu’une grande partie de la population mesure mal la nuance entres ces deux termes. Une loi de plus ne réglera rien.

S’agissant de grand débat, elle s’inquiète de la déception et même frustration des français s’ il ne donne lieu à aucune mesure concrète.

Lien vers le site de Public Sénat : https://www.publicsenat.fr/article/politique/antisemitisme-est-ce-qu-une-nouvelle-loi-va-modifier-la-situation-je-n-y-crois-pas